Carnet De Pop-Culture

Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture populaire : Cinémas, Animations, Mangas, Comics, Jeux-vidéo ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gemini

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman   Jeu 30 Oct - 23:32



Ma critique de Panic sur Florida Beach :



Le point commun entre Tim Burton, Quentin Tarantino, et Joe Dante, c’est qu’ils ont été abreuvés dans leur jeunesse par une forme de cinéma bis auquel ils rendent désormais régulièrement hommage. Panic sur Florida Beach est un peu le Ed Wood de Joe Dante, sans forcément le côté subversif. Il s’agit avant tout d’une déclaration d’amour à un cinéma d’horreur fantastique gentiment fauché mais parfois sincère – fait de monstres en latex et de slogans choc surestimant largement son pouvoir terrifiant – comme celui pratiqué notamment par Roger Corman, auprès duquel il fit ses premières armes.

Panic sur Florida Beach ressemble à un simple film pour adolescents, dont la principale particularité résiderait dans son choix d’époque et de lieu : la crise des missiles de Cuba, dans une zone suffisamment proche de l’île pour subir les effets d’une attaque nucléaire. Le réalisateur nous dépeint la psychose et le quotidien des populations, et évoque certaines situations véridiques mais qui nous paraissent aujourd’hui surréalistes.
Le terreau est idéal pour évoquer le cinéma d’horreur fantastique, reflet bien connu de la peur de l’Amérique tantôt pour le Rouge tantôt pour l’Atome.

Car ce film, c’est aussi l’histoire d’un producteur fictif, fauché, recourant à des ficelles éculées pour ses productions mais véritable génie quand il s’agit de vendre ses produits, même s’il doit pour cela recourir à des artifices issus du music-hall ou à des techniques que nous pourrions qualifier de douteuses, pour ne pas dire carrément malhonnêtes. Pourtant, nous ressentons bien derrière le personnage une passion réelle pour son métier et ses tours de passe-passe. Il est campé par un John Goodman impérial, fumant des cigares (cubains ?) de taille aberrante ; à croire que le rôle de producteur lui convient, car c’est aussi celui qu’il tient dans The Artist.

Le réalisateur signe un film traitant à la fois de problèmes d’adolescent, d’un événement majeur dans l’histoire moderne des USA, et d’un courant de cinéma auquel il semble porter un amour sincère.
Joe Dante, artiste souvent incompris et au moins aussi souvent responsable d’échecs commerciaux, ne réalise pas ici une de ses œuvres les plus emblématiques ou les plus réussies, la faute notamment à quelques longueurs et à des personnages adolescents déjà vu 100 fois, parfois en mieux. Mais Panic sur Florida Beach reste une expérience magique, amusante, qui mine de rien se ferme sur une note d’espoir, et sonne comme un éloge de la vie et de la passion. Joe Dante aime son sujet, et son plaisir est communicatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jetblack
Admin
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 34
Localisation : Dans l'Espace

MessageSujet: Re: Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman   Jeu 30 Oct - 23:41

Tu as lu ma critique sur Panic sur Florida beach Smile ?!

Panic sur Florida beach (1993)

Citation :
Apres le succès de Gremlins 2, le talentueux Joe Dante se lance dans la production de son prochain long-métrage : Panic sur Florida Beach, passé totalement inaperçu dans les salles obscures en 1993. De son vrai titre Matinee, faisant référence aux séances de ces séries-B du matin et début d’après-midi. .

http://carnetdepopculture.blogspot.fr/2012/07/panic-sur-florida-beach-1993.html



D'ailleurs je compte me refaire Gremlins avant Noel… Normal quoi  Laughing  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdepopculture.blogspot.fr
Gemini

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman   Jeu 30 Oct - 23:43

Pas sûr, je vais vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jetblack
Admin
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 34
Localisation : Dans l'Espace

MessageSujet: Re: Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman   Jeu 30 Oct - 23:43

LoL Je viens de le rajouter Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdepopculture.blogspot.fr
Boubakar
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman   Dim 2 Nov - 18:18

J'ai un rapport assez mitigé avec les films de Joe Dante ; ça peut passer de l'adoration (Matinee) à un film qui me passe par-dessus la tête comme The burbs.
L'échec (relatif) de Gremlins 2 a fusillé sa carrière, et il ne s'en est pas vraiment relevé malgré Matinee et son formidable épisode de la série Masters of horror nommé Vote ou crève.

Si je dois sauver deux-trois choses dans sa filmo, outre ceux que j'ai cité, il y a aussi Piranha et le génial Howling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman   Lun 3 Nov - 23:12

Amazon Women on the Moon : Avouez que cela ressemble au titre d'un film de Roger Corman. Ou d'un film russe remonté par Peter Bogdanovich pour le compte de Roger Corman. Alors que pas du tout. Ou si peu. Il s'agit d'un film à sketch réalisé notamment par Joe Dante et John Landis, avec un casting impressionnant incluant Carrie Fisher, Rosanna Arquette, Michelle Pfeiffer, Dick Miller, Henry Silva, Steve Guttenberg, Paul Bartel, et bien d'autres.
Il n'y a pas vraiment de scénario. Grosso modo, nous regardons le film Amazon Women on the Moon "sans aucune coupure", sauf qu'il y a plus de publicités et d'émissions intercalées que d'extraits du métrage en question. Parfois, nous avons aussi des sketchs qui n'ont juste rien à voir avec tout ce que je viens de dire.
Je me suis marré. Vraiment. Disons que les auteurs ont énormément d'imagination, qui mêlée à une critique acerbe de la télévision et une culture cinéphilique outrancière fait forcément des ravages. Nous découvrons tour-à-tour un classique Universal intitulé The Son of the Invisible Man, l'émission Bullshit or Not présentée par un Henry Silva cachetonnant, un film éducatif aussi subtil que Reefer Madness (avec des stock shots de Bela Lugosi dans Island of Lost Souls), un enterrement très particulier, ou encore BB King venant demander des dons pour l'association Blacks Without Soul.
C'est très drôle, avec des segments aux styles variés mais globalement toujours réussis, j'ai passé un excellent moment.

Pour le plaisir, un petit extrait :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joe Dante, le fils spirituel de Roger Corman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roger Corman
» The Terror (1963, Roger Corman)
» Roger Corman revient avec Piranhaconda ! [NEWS]
» Fils spirituel de Angus Young
» Y. Corman (Baelen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carnet De Pop-Culture :: Général :: Cinéma-
Sauter vers: