Carnet De Pop-Culture

Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture populaire : Cinémas, Animations, Mangas, Comics, Jeux-vidéo ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Robert Altman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gemini

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Robert Altman   Ven 7 Nov - 10:17



Savez-vous ce que je déteste le plus chez les critiques ? La phrase "ils ont pris de la drogue ?" Dès que certains se retrouvent face à des œuvres trop surréalistes, kitschs, ou inventives pour leurs petits cerveaux, c'est comme cela qu'ils le justifient auprès de leur public. Bien souvent, c'est aussi et surtout l'occasion de sortir un bon mot - même si je m'interroge sur le "bon" - mais cela revient à nier qu'il soit possible de faire preuve d'imagination et/ou d'anti-conformiste sans recourir à des substances illicites. Sauf que, dans le cas de Popeye, le producteur n'est autre que Robert Evans, figure majeure du Nouvel Hollywood connue pour être plus poudrée que le Roi Soleil ; donc, pour une fois, j'accepte bien volontiers le fait que l'équipe de Popeye ne carburait pas qu'aux épinards.
Parce qu'il s'agit d'un film très étrange, à énormément de points de vue. Comédie musicale aux chansons répétitives et parfois même dissonantes, succession de situations absurdes, figurants qui cabriolent dans tous les sens, Popeye enchaine les choix artistiques osés et apparemment incompatibles avec ses ambitions d’œuvre grand public. Le but étant d'être le plus proche possible de la BD (cela m'a rappelé des souvenirs) alors que le public en question connait surtout la série d'animation ; Robert Altman ne s'y trompe d'ailleurs pas, en faisant intervenir le Popeye du dessin-animé en début de métrage, pour nous expliquer qu'il s'est trompé de film...
L'histoire commence avec l'arrivée de Popeye (Robin Williams) dans la petite localité de Sweet Heaven, à la recherche de son "Poppa". Il trouve une chambre dans la pension de famille des Oil, mais va rapidement remarquer que la ville est sous le joug de Brutus, le fiancé de Olive Oil (une Shelley Duvall physiquement parfaite pour incarner le personnage).
Il m'a fallu du temps pour m'imprégner de l'ambiance inédite, foncièrement étrange au premier abord, de ce Popeye. Puis, il m'a paru progressivement se transformer en film de Bud Spencer, avec ses baffes et son héros solitaire redresseur de torts un peu malgré lui. Le décor, les costumes, les chansons, les choix des acteurs (l'excellente Linda Hunt dans un petit rôle), tout participe à créer une œuvre atypique, à laquelle le spectateur accrochera. Ou pas. Apparemment, Popeye ne souffre pas d'une réputation fort flatteuse. Ce qui se comprend aisément : même si c'est plutôt drôle et rythmé, avec un petit côté aventure franchement pas dégueulasse, cela a dû casser les habitudes et attentes de beaucoup. C'est dommage, car nous avons là un film coloré que j'ai pris du plaisir à regarder.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubakar
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Robert Altman   Sam 8 Nov - 9:02

Gemini a écrit:
Popeye

Je rêve de voir ce film ; je ne connais surtout que les coulisses (Robin Williams qui se droguait, Shelley Duvall qui était conspuée par le Studio, le film est une coproduction Disney/Paramount qui a très mal tournée...) de ce qui a l'air d'être le seul blockbuster d'Altman.

Parce que quand tu vois ce qu'il a fait avant et après, ça n'a rien à voir.
D'Altman, je retiens John McCabe, M.A.S.H., Trois femmes, Prêt-à-porter, Gosford Park et The last show. Mais j'adore deux de ses films, ceux que je revois de temps en temps, qui montrent qu'Altman n'a jamais été aussi bon que dans les années 70 : Brewster Mc Cloud et Le privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Robert Altman   Sam 8 Nov - 9:56

Un rêve ma foi aisé à réaliser pirat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanatos

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 38
Localisation : Val d'Europe

MessageSujet: Re: Robert Altman   Dim 9 Nov - 0:15

J'ai eu la chance de voir ce film live de Popeye quand j'étais petit et plusieurs fois et je me souviens que je l'avais adoré ! Smile
Le seul élément qui m'a surpris et déçu fut le fait que Popeye déteste les épinards alors que c'est sa nourriture préférée dans les cartoons !
À noter que si dans la BD, Popeye adore également les épinards, ceux ci ne lui confèrent pas sa super force qu'il a en permanence.
Je me souviens que j'avais été épaté par l'interprétation de Robin Williams dans le rôle de Popeye, tant celui ci avait su se glisser à merveille dans la peau du personnage.
Et après avoir vu des extraits en VO, je constate qu'il a fait des efforts titanesques pour que son timbre de voix ressemble à celui de Jack Mercer le plus célèbre et le meilleur comédien à avoir doublé Popeye dans les dessins animés.
Quant à Shelley Duvall, elle était une Olive plus vraie que nature.

Bien que je n'ai plus vu ce film depuis 25 ans je me souviens encore de quelques scènes comme Popeye décochant un uppercut assommant un boxeur et, au même moment, une figure géante à l'effigie de ce dernier tombe à la mer !
Et comment oublier la beigne que Popeye a flanqué à l'insupportable percepteur !

Je garde un souvenir ému de ce film qui fut l'un des tout premiers que j'ai vu de ma vie.
Troublante coîncidence, Popeye fut le premier film dans lequel joua le grand Robin Williams et ce fut le premier film de lui que j'ai vu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lupiniii.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert Altman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Altman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Privé - The Long Goodbye - Robert Altman - 1973
» The Player (Robert Altman, 1992)
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 7: La montée des orages
» MALEVIL de Robert MERLE
» Robert Pattinson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carnet De Pop-Culture :: Général :: Cinéma-
Sauter vers: